LUTTER CONTRE LE SIDA ET POUR LES LGBT DANS LE MONDE

Accueil / Uncategorized / LUTTER CONTRE LE SIDA ET POUR LES LGBT DANS LE MONDE

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a été créé en 2002 pour soutenir les efforts des pays à revenu faible et intermédiaire et les associations communautaires dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

fondmondial

Il a permis de faire d’immenses progrès en matière de prévention, de traitement et d’inclusion des communautés marginalisées en finançant,  des « initiatives stratégiques » destinées principalement aux populations vulnérables, dont les personnes LGBT. Il est aujourd’hui de fait le principal outil financier pour améliorer la vie des populations clés dans les pays bénéficiaires.

Conf Fond mondial 20190403_185606.jpg

En tant que pays bénéficiaire le Cameroun, a signé 4 accords de financement avec le Fonds Mondial en 2018 d’un montant global de 108 000 000 000 XAF Pour la seule période allant de 2018 à 2020. Aussi, le pays a la possibilité de bénéficier des fonds supplémentaires afin d’étendre les programmes de lutte contre le VIH fondés sur des données probantes pour les populations clés et vulnérables; d’éliminer les obstacles aux Droits de l’Homme dans l’accès aux services de lutte contre le VIH, et de contribuer dans la mise en oeuvre des systèmes de santé pérennes.

Or, Ce Fonds mondial est actuellement sous-financé, et la stagnation des contributions des pays riches menace directement le financement des programmes à destination des personnes LGBT.

Conf Fond mondial 20190403_185200.jpg

En effet, le Fonds Mondial a besoin de mobiliser 14 milliards de dollars supplémentaires pour couvrir ses besoins jusqu’en 2022.  La conférence de reconstitution des ressources du Fonds Mondial  qui aura lieu dans la ville de Lyon en France le 10 octobre 2019 est une opportunité de mobilisation des différents donateurs pour l’institution afin que ces besoins soient entièrement financés.
L’enjeu de cette conférence est de taille pour les populations clés dans les pays bénéficiaires :
-Le Fonds finance (et est parfois le seul à le faire) des programmes de prévention spécifiques à destination des personnes LGBT, particulièrement exposées au VIH ;
-Le fonctionnement du Fonds permet une reconnaissance des associations LGBT des pays bénéficiaires.

Conf Fond mondial 20190403_193908.jpg

C’est dans ce cadre que AIDES Paris a organisé une rencontre portant sur  » la lutte contre le sida et pour les LGBT  » le 3 avril 2019 dans le 4èm arrondissement de Paris, avec le soutien de la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, du Crips Ile-de-France et de l’Inter-LGBT.

Prenant part à cette conférence, Mr Serge DOUMONG YOTTA, Directeur Exécutif d’Affirmative Action a présenté:

  • La situation de l’épidémie du VIH au Cameroun;
  • Les enjeux de la conférence de reconstitution des fonds du Fonds Mondial;
  • La situation de l’accès aux services et soins des LGBT au Cameroun.

Aussi, Mr Nicolas RITTER, Directeur Exécutif de Prévention, Information, Lutte contre le Sida (PILS) et Vice président de coalition plus, intervenant au cours de cette rencontre se dit être « fier de faire partie de et de porter la voix des plus vulnérables »,  non sans rappeler que: « plus on criminalise les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) , plus on les éloigne du depistage et du traitement ».

Conf Fond mondial 20190403_191506
« grâce au , on bénéfice de conseil juridique pour libérer des personnes arrêtées par les forces de l ordre à cause de leur orientation sexuelle »
Serge DOUOMONG YOTTA (Directeur Exécutif d’Affirmative Action)
Mairie du 4ème arrondissement de Paris
le 03 avril 2019

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.